GROSSISTE PROFESSIONNEL DE TRUFFE FRAÎCHE

Eder Rio : depuis son premier jour au marché Laumont Mercabilbao

Eder Rio : depuis son premier jour au marché Laumont Mercabilbao

Eder Rio est le responsable de Laumont au stand que l'entreprise possède au Mercabilbao depuis le premier jour de son ouverture, en mars 2016. Il a assisté à la croissance du marché et de l'entreprise à Bilbao : les débuts n'ont pas été faciles, mais grâce au travail de toute l'équipe, les obstacles rencontrés au départ ont été surmontés.

Laumont a fait sa première apparition à Mercabilbao en 2016. Comment se sont passés les premiers mois du projet ?

Les premiers mois ont été durs et nous avons dû beaucoup travailler avec l'équipe de 3 personnes que nous étions alors, puisque personne ne connaissait Laumont à Bilbao. Les premières semaines, nous avons eu le besoin d'expliquer qui nous étions, à quoi ressemblait notre projet pour ainsi pouvoir gagner la confiance des clients. Nous devions être ceux qui devaient convaincre les primeurs de nous faire confiance.

Comment avez-vous réussi à enclencher la dynamique positive et à obtenir des résultats ?

Ce qui nous a consolidés sur le marché de gros, ce sont les campagnes de champignons des bois. Étant déjà présents sur les deux principaux marchés du pays (Mercabarna et Mercamadrid), nous avions une grande variété et un volume de champignons à disposition, ce qui nous a valu la confiance des acheteurs. Avoir de bonnes campagnes de champignons des bois a sans aucun doute été la clé pour que Laumont décolle à Mercabilbao.

Laumont se renforce d'année en année à Mercabilbao. Quels ont été les changements les plus significatifs au cours de ces 6 années ?

Au fil des années, nous avons évolué et cela nous a donné l'opportunité d'augmenter les effectifs : maintenant nous sommes 4 personnes. Mais le plus important est l'expérience et les connaissances que nous avons acquises pendant tout ce temps. Maintenant, nous savons ce que chaque client veut et nous pouvons ainsi offrir un service optimal à chaque personne qui nous rend visite.

Comment se passe le quotidien à Mercabilbao ?

Les heures les plus chargées de notre marché sont les deux premières heures après l'ouverture : de 6 h à 8 h du matin. C'est là qu'il y a le plus d'agitation car les primeurs et les magasins qui ouvrent plus tard dans leur ville viennent acheter les marchandises et ont besoin de les acheter à l'avance. Quand j'ai commencé, il y avait deux horaires de vente, le matin et l'après-midi. Il y a quelque temps, l'équipe de l'après-midi a été supprimée, si bien qu'aujourd'hui, il y a davantage de personnes concentrées le matin.

Selon vous, quelle est la particularité de Mercabilbao par rapport à d'autres marchés comme Mercabarna ou Mercamadrid ?

Bilbao a toujours été considérée comme une zone à très forte culture de champignons et à grande consommation. Il y a beaucoup de gens qui aiment les champignons et c'est l'un des facteurs qui a poussé Laumont à installer un stand à Mercabilbao. Avec Mercabarna et Mercamadrid, il n'était pas possible de couvrir toute la partie nord du pays et l'ouverture à Bilbao a résolu ce problème.

Quel est le produit star au Pays basque ?

Sans aucun doute, le Tricholome de la Saint-Georges (Calocybe gambosa), qui est récolté pendant la campagne de printemps. C'est à cette période que le Tricholome de la Saint-Georges est le plus consommé en Espagne et beaucoup considèrent ce champignon comme le plus important de notre pays.

Et la truffe ?

C'est encore un produit qui n'est pas très connu de la plupart de nos clients, même si nous vendons de plus en plus de truffes chaque année. De temps en temps, apparaissent des marchands de légumes et des restaurants qui veulent offrir des produits gastronomiques à leurs clients et nous leur fournissons des truffes pendant les saisons de truffe fraîche (truffe blanche, truffe noire, truffe d'été et truffe d'automne).

Tous les clients de Mercabilbao connaissent désormais la marque Laumont. Que pensez-vous que cela leur apporte ?

Comme je l'ai déjà dit, avoir du volume et de la qualité pendant les campagnes aide beaucoup. De plus, l'innovation de Laumont nous différencie des autres concurrents du marché. Par exemple, il y a quelques mois, nous avons installé une caisse automatique qui accélère le processus d'achat : le temps, c'est de l'argent sur le marché.

Que pensez-vous que l'avenir réserve à Mercabilbao ?

La tendance à Mercabilbao est la même que dans le monde : il y a de moins en moins de primeurs traditionnels et d'entreprises familiales, et plus de supermarchés, de distributeurs et de grandes chaînes. Les ventes par e-mail ou WhatsApp gagnent également en importance, et ce sont des médias sur lesquels nous nous engageons également à être innovants. Le volume des ventes augmente et, bien que la Covid ait été très difficile pour nous tous. Nous nous sommes réinventés et avons cherché des alternatives pour continuer à faire croître Laumont à Mercabilbao.

Merci beaucoup pour l'interview Eder.

Merci à vous.

Mercabilbao